Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 92
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0184
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
9i DOCTRINE DE L'EGLISE

bien & du mal , & non pas de donner la
force necessaire pour saire l'un êc pour évi-
ter l'autre : qu'elle découvrait la maladie
sans la guérir : qu'elle saisoit voir les taches
de l'ame sans les ôter. C'ess: auiH pour ré-
primer cet orgueil, & pour diminuer cet-
te grande estime qu'ils saisoient de la Loi ,
que le même Apôtre dit qu'elle n'eft pro-
pre que pour produire la colère -, qu'elle
n'en: qu'un ministere de mort 8c de dam-
nation , Se qu'elle ne sert souvent qu'à don-
ner plus de sorce au péché , 8c à le faire
commettre avec plus de malice.

Q__U e S T I O n Vil.

Si la Loi opère de tels esfets , elle-ess dons
vtauvaise ï

j.&Tir.11' Saint Paul dans fon Epitre aux Romains,
Lexpecca- propole cette objection : LA loy ejl-elle
absit.Lex fec^é^ A Dieu neplaife. La loieft faime^C^
quidem le commandement eft saint, O* jufle bon.
mandatutn La Loi n'eft donc pas mauvaife ; elle eft
&BSSL *~a'nte5 elle eft fpiritueîle, mais l'homme eft
& bonum: charnel : ce qui fait que fi la Loi produit
tuaiis eft, tous ces effets funeftes qui nous font mar-
egoautein qnez par l'Apôtre , ce n'est que par occa-
&m.13 sion, 8c à caufe de l'indifpolîtion des hom-
mes charnels, à qui elle avoit été don-
née.

Que-
loading ...