Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 96
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0188
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
96 DOCTRINE DE L'EGLISE

Loi 5 & de l'autre qu'ils ne pouvoient o-
béïr d'eux-mêmes, à cause. de leur infir-
mité , ils se sentoient portez à recourir à
la Grâce, qui étoic seule capable de les dé-
livrer.

Q_u e s t i o n XII.

La Loi a-1-elle -produit ces efsets avant a*
geux que vous venez, de marquer , en ceux a
qui elle a été donnée ?

Non , parce que quoiqu'elle ait la for-
ce de saire connoitre à l'homme sa foibles-
se, 6c de le convaincre de son orgueil 5
par l'expérience de ses chutes ; & qu'ainiî
elle lui soit une ocasion de s'humilier & d'a-
voir recours à la Grâce 5 ce n'est pas néan-
moins par la Loi, mais par la Grâce
. même qu'on a recours à la Grâce , 6c

Siile gratia , 1 , , r .

r.cmo cur- qu on entre dans le ientiment d une numi-
Saidgra" hté véritable. S yî N S la Grâce personne ne
peut recourir à la grâce , disent S. Augustin
& S. Prosper. Celui qui use bien de la Loi,
apprend d'elle le bien 6c le mal $ 6c ne se
confiant point en ses propres forces, il a
recours à la Grâce : mais qui a recours à la
Grâce , que îorique le Seigneur dresse les
pas de l'homme ? Ainsi le desir même du
secours de la Grâce, est un commehee-
pseau.7^ ment de la Grâce , comme le rémoigne le
v. 11. Prophète, lorsqu'il dit : sai dit en moi-
cïpî ThL m?me 5 Taî commencé maintenant \ c'efl un
mutatio changement que la droite du T. r es-haut a fait

dexcene - r\• _

Èxceisi. en moi. .v£ub-.
loading ...