Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 106
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0198
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
io6- DOCTRINE DE L'EGLISE
cœur par leur propre poids 5 Te détournent
aiiément. L'intention virtuelle suffit, qui
conliste eu ce qu'aiant commencé une action
pour Dieu, on la continue, &: on fait
toutes les autres qui en dépendent, par la
vertu & l'influence de la première offrande
qu'on en a faite , encore qu'on n'y pense
pas: car pourvu, qu'en agissant, le cœur &
l'esprit ne se reposent point dans la créatu-
re, cette intention perseverant & inssuant
dans le cours de l'œuvre, la rapporte suffi-
samment à Dieu par son efficace. Un Voïa-
geur ne pense pas à son païs à chaque
pas qu'il fait, quoiqu'il n'en falîe aucun
qu'avec intention d'y retourner.

CHAPITRE X.

Comment tout ce qui ne vient point de
la Grâce, ejl corrompu ejr péché.

(Question I.

Que peut-on penser en suite de ce principe
que vous venez, d'établir, des allions des In-
jidelles.?

On n'en peut croire autre choie, sînon
qu'elles sont mauvaises, qu'elles sont péché ;
ïïds' étant certain que sans la foi il ne peut y a-
verb. voir en eux aucun mouvement de l'amour
**vtoni de Dieu. La charité, dit l'Ecriture, vient
™acur.r de Dieu; & Saint Augustin, a L'ON n'ai-
deD.-o. me Dieu que par lui-même; Jblie eit un don
* de
loading ...