Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 112
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0204
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Hj DOCTRINE DE L'EGLISE

trc dans ses créatures, dans le bel ordre du
monde , dans cette diversité de tant d'ad-
mirables productions qui publient si haute-
ment la gloire de Dieu leur Créateur ; mais
cette connoisîance n'éi ant pas celle de la Foi
& de la Grâce, elle n a pas été capable d'al-
lumer dans leur cœur une seule étincelle de
l'amour de Dieu ; & en éclairant leur en-
tendement, elle n'a point guéri leur volon-
té ; mais comme dit S.Paul, elle n'a ser-
vi qu'à augmenter leur orgueil &leur pré-
Q^cùm somption • PARCE qWaiantconnu Dieu,
cognovis- Us ne l'ont pas glorifié comme Dieu ) mais ils
Dcum, se sont égarez, dans leurs vains raifonnemens*

non sicut

Deumglo- QUESTION V.

liiicave- —

«vanùe.6 &l Infiàeles ont pu connaître Dieu na-
sunt in co- turellement (ans la soi, comment ne peuvent-ils
iussuisV" pas auJfî sans elle l'aimer d'un amour naturel ?

Nous avons déjà remarqué, en parlant
de l'état de la pure nature, que cet amour
naturel est,ce iémble, une invention humai-
ne ; puisqu'il n'en est parlé ni dans l'Ecri-
ture , ni dans les Conciles j ni dans les Pè-
res , & que l'amour de Dieu est quelque
chose de si relevé & de si grand, que tou-
tes les forces de la nature & du libre arbitre
n'y peuvent atteindre; car cet amour, paria
pureté & par son excellence , nous ra-
vit & nous élevé hors de nous mêmes jus-
qu'à Dieu. Si quelqu'un disoit que la pier-
re peut monter en haut par un mouve-
ment
loading ...