Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 135
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0227
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE. 13?

ILS mettoient leur confiance en eux-mêmes Luc".
comme s-efiimant jujtes , ï/j mepnjoient v.9.
/« 4»rr«. Ainsi ils rejettoient la grâce de J3^"°n"
Jésus - Christ , n'en reconnoissant pasktanquam
necesiité -, ce qui fait dire à s. Paul, dan^'naban-
un esprit tout contraire à celui dans lequel tut éve-
ils étoient : JE ne rejette 'point la Grâce de qI{aiaX.
Dieu : car si La jttftice vient par la Loi^ c'eft Nonabji-
donc en vain que fesus- Cbrift ejl mort. 04. ; si e-

nimpei Lî-

Question II. m*ï$h

tia, s rgo

Comment eft-ce que S. Paul repoujse Cr dé- sffiSJLi
sait ces ennemis de la Gracei vm eft.

C'est en leur reprochant qu'en voulant
établir leur juslice , ils faisoient voir leur^
ignorance , & montroient qu'ils ne (ça*
voient nullement en quoi conliste la justicc
qui vient de Dieu > ce qui -raisoit qu'ils,
n'y pouvoient avoir aucune part : 1GNO- Ignorantes
RANSla lustice qui vient de Dieu C^.C'estÇ-"1^-
en leur rebattant continuellement l'imper-
fection de la Loi Se Ton insurUsance pour
rétablir le pécheur dans l'état dont il é-oit
déchu ; c'est en leur represemant les mau-
vais effets qu'elle opère par occadon dans
les hommes : c'est en leur enseignant qu'à
la vérité, la Loi convainc l'homme de sa
captivité , mais qu'elle ne rompt pas Ces
chaînes } qu'elle diffipe par sa lumière les
ténèbres de son ignorance, mais qu'elle ne
le délivre pas de la tirannie de la concupiï-
eence qui demeure toujours dans la yolon-

I 4 té,
loading ...