Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 140
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0232
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
î4o DOCTRINE DE L'EGLISE
C'est pourquoi il explique le sêcours que
donne la Grâce par le mot de SE-
fotmm C0VRS de p'fflMité. I! en failoit seule-
buî. mène une Grâce de puisîànce , 6c non pas
une Grâce d'action & de volont é ; un sè-
cours qui donnoic le pouvoir 5c non pas le
vouloir ; la puisTance d'agir , & non pas
l'action : en sorte que l'usage de cette
Grâce ou le non usage déperidoit absolu-
irient de la volonté, laquelle avec cette
Grâce pouvoir être 8c étoit même quelque-
fois sans le vouloir & sans l'action du bien.

Q_UESTION IX.

Comment S. Augufiin a-t-il combattu &
remporté la viBoire sur ces Hérétiques ?

C'a été en leur montrant la necessué de
la Grâce, & en leur saisant voir combien
L;b nous avons belbin qu'elle nous prévienne ,
comrà ' qu'etle nous accompagne, & qu'elle nous

îigï'i*' ^vc : Ç'a ^ en découvrant quelle eft sa
voiend ' vertu, êc en établissant par des preuves in-
cae nufa* ^cibles qu'elle donne à la volonté des
îumrcfiftit forces tres-cfficaccs : ç'a été en relevant
nhSm. **es esfets, 6c en montrant qu'elle fe foûmet
[b] ex les ames les plus rebelles : en forte que, a
tusTacû NUL libre arbitre ne refijle a celui qui veut
voientes, Uuver : Parce qu' b IL sait vouloir ceux qui

ex repu- ' i r ■ r ■

gnantibus ne voulotent pas, tl san conjentir ceux qui re-

tientes" ex Pugno*erih ^ ^ fa* ceux s'oppofoicM

oppugnan au bien Vaiment. Elle lait ces choses avec
ies." une facilité toute puiflante. Enfin ç'a été

en
loading ...