Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 148
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0240
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
ï48 DOCTRINE DE L'EGLISE

faire, qui persuade le cœur, qui forme la
bonne volonté, qui or ère avec une suavité
ineffable, en répandant la charité dans l'â-
me ; ce qui nous apprend que cette Grâ-
ce sélon son essence n'est autre choie, com-
me dit si souvent S. Angustin, qu'une iua-
vité ineffable , qu'une onction sainte &
précieuie, qu'une bénédiction de douceurj
qu'un plaint victorieux, qu'une délecta-
tion spirituelle, laquelle étant répandue
dans le cœur comme une celeste roiee, lui
fait porter le fruit de toutes sortes de bon-
nes œuvres.

(Question VII.

Pourquoi esl- ce que la Grâce confifte e}~
sentiellement dans cette deleclation Cr ce plai-

C'en: que la créature raisonnable ne se
porte au bien & au mal que par le plaisîr
qu'elle y trouve -, de sorte que comme tout
le mal du péché vient d'une délectation
charnelle & mauvaise, qui nous sollicite
toujours en tâchant de nous faire succom-
ber ; de même tout le bien que nous fli-
ions naist de la délectation spirituelle &
sainte de la Grâce qui nous prévient dans
les bénédictions de sa douceur, qui sséchit
nôtre cœur, & qui lui fait vouloir & faire
tout ce que Dieu veut que nous voulions
& fassions. Ces deux délectations sont les
deux principes de tous nos mouvemens
loading ...