Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 160
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0252
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
160 DOCTRINE DE L'EGLISE

CHAPITRE XIV.

<>)ue h Grue ne fe donne pas en vue
des mérites.

r. si -\

(Question I.

Pouvons-nous nous dispojer par nous mê-
mes a recevoir la Grâce .?

Non, puisque n'aians de nous-mêmes
que le péché & le mensonge, nous ne pou-
vons rien faire qui puissê attirer sur nous
les regards favorables de Dieu, & nous ne
pouvons avoir devant lui aucuns mérites, si
ce n'en: de ceux qui nous rendent dignes
de sa haine & de ses châtimcns , car de
ceux-là nous en avons abondamment : SES
Mérita mérites sout grands O en abondance : mais

sunt magna j &

& muira, ce Jont de malheureux & pernicieux mentes.
sedmaïa. jyieu n>a ^onc pGjnt égard à l'homme ni à

ses mérites, lorîqu'il accorde sa Grâce; mais
il la dispensê comme il lui plaît, èc par u-
ne volonté toute gratuite, sans que la créa-
ture le puisfe prévenir par ses bonnes ceu-
Rom.xi. vres ; QZJI lui a donné quelque cbose le
Qms ?norpremier, pour en prétendre la récompense.

dédit illi,

£3* QUESTION II.

Asais Dieu ne confidere-t-il aucunes di-
Jfofuions dans les largefses qu'il sait de [es
Grâces}

Non,
loading ...