Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 164
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0256
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
i54 DOCTRINE DE L'EGLISE

carter des principes que nous avons établis,
8c que nous avons tirez de ce saint Docteur,
îesquels en ce point renserment les vérita-
bles sentimens de l'Eglite. Il s'ensuit donc
qu'il n'y a point d'autres grâces dej es us-
Christ que celles qu'on appelle effica-
ces par elles - mêmes, quoiqu'eri un sens
nous en reconnoisTons auffi d'inefficaces ,
comme nous dirons dans la suite, ausquel-
les quelques Théologiens donnent le nom
de sussisantes, mais dans une lignisication
bien dissérente de cette autre que nous ve-
nons de rejetter.

(Question IL

Pourquoi ne se contente-t-on sds de dire
que la grâce de Jefm - Chrifl ëfl essicace , [ans
ajouter quelle Veft sar elle-même^

C'est pour éviter tout équivoque , 8c
pour saire entendre qu'on n'eft pas du fen-
timent de ceux qui veulent que l'efficacité
de la Grâce ne vienne pas d'une force, d'u-
ne vertu, & pour me servir des termes de
l'Apôtre , d'une énergie qui foit en elle :
mais qu'elle reçoive fon effet de la volonté
qui Tapplique & la détermine , & qu'elle
ioit appellée efficace ou inefficace par une-
certaine dénomination extérieure , & qui
lui eft donnée félon qu'il plaît à l'homme
d'en user ou de n'en user pas.

Que*
loading ...