Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 171
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0263
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE. 171
à Dieu , ce qu'il n'exécute pourtant
pas.

(Question VII.

Peut-on refifter a la grâce?
Ouij&c'est ce que le Concile de Trente
a défini , prononçant Anathêrne contre
ceux qui disent que le libre arbitre étant
excité & touché de Dieu, ne peut pas re-
sister ; par lequel anathêrne ce S. Concile
condamne Luther & ses beclateurs qui di-
soient que la Grâce nous necelsite, & nous
fait faire le bien malgré nous, en sorte que
le libre arbitre est purement passif , 6c ne
fait que recevoir son action par une impres-
sion étrangère & violente comme un in-
ltrumcnt inanimé. Le Concile donc n'a
point eu d'autre vûë que de déclarer contre
ces hérétiques , que le libre arbitre fait le
bien, parce qu'il le veut faire -, & que lors
même qu'il le veut faire, il a le pouvoir de
ne le pas vouloir ; car quoique la grâce
qui nous est donnée , nous ô:e la volonté
de résister, elle ne nous ô:e pas néanmoins
le pouvoir.

q^u e s t i o n VIII.

Jlîais rejîfte-t-on effectivement a la grâce f
11 faut distinguer diverses sortes de Grâ-
ces j car il y en a d'extérieures ausquelles
il n'y a point de doute qu'on ne resiste ,
puisque les regardant en elles mêmes & se-

parées
loading ...