Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 175
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0267
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE. tfj

samé est celle qui suffit vraiment, celle qui »»;
produit l'esfet pour lequel elle est donnée : ÏEid
a LA Grâce qui eft sussisante pour la conversion ^pldenda
eft celle-Ik même qui convertit. Et en celasicquippê
ils s'acordent fort bien avec S. Thomas,
qui dit que, b L A volonté ne peut élire re- quodjube-»
muée susfsamment Cr essicacement, que de Dieu, Grati>
prenant ces deux termes pour le même. ^°enver"
Il est vrai qucphisieurs autres Théologiens, s°SnSj
& même ceux de Louvain ailleurs mettent ^in-
différence entre ces deux sortes de Grâces, [>] i*
l'efficace & la suffisante; mais ils ne pren-
nent pas tous la suffisante en même sens. a-4-
Les uns par ce nom n'entendent autre cho- non"pJSi
se que la Grâce habituelle, les dons du S.jJJJFj
Esprit, les vertus infuses, lesquelles par de ter&essi-
certains mouvemcns qu'elles répandent dans JïJJ.
Famé, la réveillent & l'excitent à la prati-
que du bien : c'est ainiî qu'en parlent les
Facultez de Louvain & de Doiiay. D'au-
tres par ce nom conçoivent cette petite
Grâce dont nous avons parlé, une Grâce
actuelle qui remue la volonté, & qui com-
prend tous les bons mouvemens & tous les
bons desirs qui précèdent l'aétion parfaite,
& qui y disposent: c'est en ce sens que la
prennent les anciens Thomistes, & sélon
cette notion, cette G ace est en même
tems & essicace & suffisante j elle est-effi-
cace à l'égard de l'aétion à laquelle elle est
destinée dans le dessein de Dieu & par son
décret absolu 5 & elle est îuffisante à l'égard

d'une
loading ...