Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 180
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0272
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
nîbushO'
minibus

iSo DOCTRINE DE L'EGLISE
cre de reconnoître cette proposition corn-
dari. me un article de foi, s'il veut êtreCatholi-
que. Le Concile de Sardaigne d'environ
60. Evoques d'Afrique? reléguez dans cet-
te Isse par les Vandales Arriens, y repond
De grada en ces ternies : C E rfefl pas bien penfer de
behèstn- Grâce ^ que de croire qu'elle eji donnée
tiE > iui a tous les hommes. S. Prosper y repond en
Eho-" deffiant les Demipeiagiens de montrer qu'il
minibus ny a pCrsonne qUi n'ait part à la grâce :

Poem. c.2.. Aijiis dis nous les raisons de ton dogme nouveau.

"^ôbes Prmve moJ 1:4C sesus sans excepter personne
quodgra- y^ut sauver tout le monde* ossre à tout la

tia Christi J JJ

Nuiium couronne.

omnino ^

hominem Apres .des expresilons il fortes de l'Ecritu-
qûigenî're, des Pères 6c des Conciles qui parlent
yautur, en termes sî clairs, n'est-ce pas se mettre
pistereat. ^ ^ danger maniseste d'errer dans la Foi,
que de soutenir le contraire j ausîi c'eft ce
qui a porté les Universitez de Doiiay & de
Louvain à censurer cette propofition : Dieu,
donne a tous les hommes une grâce susffantepour
se convertir, comme directement contraire
à l'Ecriture & à la Tradition.

Q_u estion IL

Ne semble-t-il pas que st la grâce n'efi pas
accordée à tout le monde, ceux a qui Dieu la
refufe font excusables dans leurs péchez 9
qu'il n'a pas droit de fe plaindre d'eux ?

C'eft l'obje&ion que l'Apôtre S. Paul

se
loading ...