Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 181
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0273
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE 181

sè fait à lui-même i car après avoir établi
certe vérité dans le chap.$>. de son Ep. aux
Romains, DIEV sait miséricorde a qui il ^vui?"
lui plaît: £?° il endurcit qui il lui plaît. Hmisemur,
continue & s'objecte , vous me direz, TU?Si-
a Pourquoi cst-cc que Dieu se plaint des d;cîs
pécheurs? Pourquoi leur reproche-t-il leur itaque mi-
dureté, leur impénitence, leur abandon au Jj1,;^^.
péché, puisque b cette dureté vient de saruur? vo
volonté, c'eit-à-dire de ce qu'il ne veut pas ^"im eju*
leur accorder sa grâce : ôc qui peut resîster ^is?resl"
à sa volonté? Voici comme cet Apôtre ré- [bj'quem
pond : c O homme, qui estes-vom pour conte- ™k indu"
fier avec Dieu ? comme s'il disoit à ceux qui [c] r. x.
parlent de la sorte : a Souvenez-vous que ce-
lui à qui vous entreprenez de parler, esi<iuis es <iuî
Dieu, êc que vous êtes homme > 6c qu'ain- ^p0°ndeiî
si il n'a point à vous rendre compte de ï|C<jQsl»
conduite. Par lesquelles paroles TApôtre attende';
veut fermer la bouche au pécheur orgueil- JJ^V1'
leux, 8c lui faire connoître que dans le re- iiieDeus
fus que Dieu lui sait de sa Grâce, il n'a pas ^mol*
droit de parler pour se plaindre, ni pour al-
léguer des cxcuses à ses péchez. Il ne saut
donc pas croire que ceux qui pèchent faute
d'avoir la Grâce, soient excusables, quoi-
qu'ils soient privez d'un secours qui leur eit
absolument nécelTaire pour s'en garantir ;
autrement il saudroit dire que ceux à qui
Dieu donne sa Grâce, il la leur donne-
roit par justice, 8c non par misericorde,
qu'il acquitteroit une dette plutôt qu'il ne

M 3 seroit
loading ...