Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 182
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0274
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
i8i DOCTRINE DE L'EGLISE

Epist.ad feroit une libéralité : Si cette excuse étoit
5!xSv,nsa juste, tous ceux qui ont droit de l'emploier,
tioiiiicju leroient délivrez par leurs propres mentes,
îonSê & non pas par une pure grâce : d'où il s'en-
jamgra- suit que ce seroit sans fondement que Saint
juscitiali- Paul appelle ceux qui sont délivrez, des vases
berarec : cjc misericorde : a CE VX qui sont afsranchis

mm li hœc ■/ J jj

juilaeft, ^ Vefclavage du pèche ne sont pas apellez, des
TÔ^IT vafis de leurs mérites, mais des vases de mi-
ritonon sericorde.

gratiâlibe-

MQuî Q_ U E S T ION III.

rancur, D^oh vient que l'homme n'efl pas excufable
îmerko-3 I°rftïHe ^a Grâce lui manque ?
rumsuo- C'est qu'il en eil privé en punition du
Vàsa'rmie- péché d'Adam, dans lequel tous les hom-
appenan 11165 ^ont tombez. Par le crime de ce prê-
tai-, mierPere, tous ses deseendans ont perdu le
droit qu'ils avoient à la Grâce: & ainsi
quand Dieu la refuseroit à tous, il agiroit
avec justice. Quand donc il l'accorde à
quelques uns, c'est l'effet d'une misericor-
. t de toute gratuite, qui oblige de lui en ren-
dre des actions de grâces toutes particuliè-
res : & quant à ceux qu'il laide dans l'aveu-
glement malheureux où ils se sont mis, il
les traite comme ils le méritent, & ne leur
îaillè aucun lieu de se plaindre dans le droit
qu'il auroit de damner les uns & les autres :
<5uis us- QfVl serait infenfe jusquk cet excez, de ne von-
d"memls ^0trPM rendre de très-grandes aBions de grâce
Jânèinsa- 4 la mtftricorde de celui qui délivre qui il lui

plaît;
loading ...