Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 183
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0275
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE. ig?

plaît', puis qu 'il ri"auroit nulle raifon de bla-™t> ut
mer en aucune manière\a jultice^ s il avoit voulu jneffabiies
damner tout les hommes. gracias mi.

icncordias

U E S T 1 O N IV. l.beranti,

qui refiè

Si tomles hommes sont également coupables ,'nuiio mo-
pourquoi les trait e-t-il si difséremment ^ en don- cuipareju-
nant la Grâce aux unssO" la resusant aux autres? ftlt:am u"

mvcrios

Saint Paul dans le même Chapitre auxomnino
Romains, résout cette difficulté, en disant : damnanniî
L E Potier ri! a-1-il pets le pouvoir de faire de 9 v 2I
lamémemajfe d'argille un vase d'honneur, & An non
unvafe d'ignominie^ Ce que S. Augustin ex- teitatcm
plique par ces paroles : a POV R-QVO /sigulus lu'
Dieu aide celui-ci, n'aide pus celui-là : dem masia
pourquoi il aide tant celui-ci , n'aide^s^ff
pas tant celui-là: pourquoi il aide «-dem vas in
lui-ci de cette manière, <îjV/(? celui-là d'u- an^^To'

^«/rc : // ?» lait la raison, qui n'en efl pasin con["-
moins jujre^ pour nous esere cachée: & il sait [a] De
éclater en cela la souverainité de sa puiffance. ^sfe'fsei'
C'est un secret qui n'ess: connu qu'à lui ; nous i. k.
ne pouvons point douter qu'en cela il n'a- DeusadjL
gissé avec une équité touteentiere, & qu'il vet&n-
n'ait un tres-légitime pouvoir d'en user ain- idjuveT,
si : Il ne sait point de tort à ceux qu'il lais- innmjgJ^
se dans la privation de sa Grâce, ce sont eux- autem non
mêmes qui se sont mis dans cet état : il peut «n^™-'1-
dire a chacun deux, b MON ami, je wiftumiiio
vom sais point de tort; prenez, ce qui vous ^p-^fçj^
partient, Cr vous en allez,. Dieu donc ene!t&«-
usc comme il lui plaît: c ? E serai misericor- tmîl^

M 4 4t
loading ...