Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 187
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0279
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE. i87

jours avec le secours de la Grâce : ce qui suf-
fît pour empêcher qu'on puiiTe dire qu'el-
les sont imposiîbles, puisqu'eîles sê peuvent
faire en quelque manière, & que Dieu nous
les commande même afin qu'elles nous de-
viennent pollibles. Car lorsqu'il nous com-
mande des choies que nous ne pouvons fai-
re, ôc que même il ne nous accorde pas la
Grâce necessaire pour les accomplir, c'ess:
afin que nous nous mettions en peine de l'ob-
tenir; ce que nous ne nous avisèrions pas de
faire, 8c ce qui (èroit même inutile, si elle
nous éroit toujours presente: c'est ce que se(r. 6.
nous veut apprendre le Concile de Trente "^/j'd
après S. Augurtin, lorsqu'ildit que DIEV nar.~&
ne commande rien d'impojfible : mais son com- fj!^*^3'
mandement novA avertit de saire ce que vous possibijia
pouvez,, O" de demander ce que vous ne pou- s°^y{^l'
vez par. Par où ce saint Concile nous mar-du monet:
que que les Commandemens ne nous iontquodpos-
point imposiibles, lors même que nous n'a- * g"
vons pas la Grâce pour les faire, laquelle nonpos.
Dieu par son Commandement, nous aver-sls*
tit de lui demander.

, Q^u e s t i o n VIII.

JSTess-ce pas sort approcher de VhéréÇie de
Calvin, de dire que Dieu ne donne pas a tous
la Grâce susfsante pour accomplir sis Comman-
demens ?

Non, & il y a autant de disférence en-
tre cette propofîtion, & ce qu'avance Cal-
vin,
loading ...