Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 189
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0281
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE. \%9

qui ne se peut faire absolument, non pas
même avec le secours de la Grâce. Car il
y a beaucoup de choses qui sontimpossibles
aux uns & polTibles aux autres, ou bien qui
se peuvent faire quand on a quelque secours
sans lequel on n'en peut venir à bout: Or
elles ne sont estimées imposïibles que lors-
qu'avec quelques fecours qu'on suppose, on
ne les peut faire • c'est ce que nous apprend
Saint Thomas,, qui dit qu'il y a beaucoup
de choses que l'homme ne peut faire sans le
secours de la Grâce ; comme d'aimer Dieu,
de croire les articles de Foi, &c. mais qu'il
suffit afin qu'elles ne soient pasimposîibles,
qu'il les puisse faire avec ce fecours, quoiqu'il
reconnoiiTe qu'il n'est pas. donné à tous. La
séconde raison, c'est que Dieu ne nous com-
mande rien que nous ne puissions obferver si
nous voulons : // efl certain que nous pouvons s. Aug. h
garder les commandemens ,fl nous voulons. Or j;b ëar!' *
une chose peut* elle être plus possible Se da- J.-etsûmest
vantage en nôtte puisiance, comme nous nos man-
l'enseigne si souvent ce même Saint, que J*ta/y™jj
lorsque nous la faisons si nous voulons, & mus.
ne la faisons pas si nous ne voulons pas:
VO N dit qu'une chose efl en notre puijfance, nôstra id
la quelle efl quand nous voulons* Cr rtefl pas essedici-

r 1 Tl/l s tur, quoi

si nous ne voulons. 11 cit vrai que (.comme fitcùm
dit ce Saint J cette volonté doit venir de ce-1°^™™*
lui qui tient entre ses mains les volontez de Se cùm
tous les hommes: Que les Peîagiens, ditnelumul:-
ce saint Docteur dans le [premier livre de-

ses
loading ...