Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 190
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0282
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
i9o DOCTRINE DE L'EGLISE

ses Rétractations, ne prétendent pas tirer
avantage de ce que nous avons dit que tous
les hommes peuvent observer les comman-
demens, s'ils veulent} car il eft vrai qu'ils
le peuvent s'ils veulent, mais c'en: Dieu qui
prépare la volonté, & qui la sortisie de tel-
le sorte par le don de sa charité, qu'ils le
s. Aug. 1. peuvent : PVISOVE cefi le Seigneur qui
f*bG™',& prépare la volonté; c'e(l a lui qu'il saut de-
c. 16. ■ mander que nom voulions aussi sortement qu'il
^'i*6' eft n^ce^saire pour saire ce que nom voulons.
voiumas à Mais il est toujours vrai de dire que nous
îbînope' pouvons accomplir les commandemens de

tendumeftDieu, & que nous les accomplirons me-
ut tantum 7 rr 1 . r . t

veiimus, meenettet, lorlque nous le voulons d une
fS?™ volonté pleine ôc parfaite. Loin donc de
voiendo croire qu'il y ait quelques commandemens
de Dieu qui soient impoffibles, même aux
juftes: on condamne ce fentiment avec les
Papes, lesEvêques, & toute l'Eglife.

(Question X.

Que doit-on concevoir proprement, quand
on dit que C homme ne peut point accomplir les
Commandemens fans la Grâce i

Il faut entendre qu'il n'a pas tout ce qui
eft: abfolumentneccssane delà part de Dieu
pour les accompli** efsectivement, c'eft-à-
dire qu'il n'a pas la Grâce efficace necefîaire
pour cela. On ne prétend donc pas nier
tout pouvoir dans l'homme, on en recon-
noîc un que Saint Auguilin a accordé aux

Pela-

siciamuj.
loading ...