Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 191
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0283
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE. ipi

Pelagiens, & qu'il appelle, VNE pojsibili- Poffi&iït»
te de la nature, & dont il dit que LES hom- ?Xh"a-
mes ont de leur nature, de pouvoir avoir la bevesidem,
soy. Ce pouvoir n'est autrechoseque lana- Enum.
ture de l'homme, laquelle n'a point été dé-
truite par le péché 6c subliste toûjours avec
lui : or par ce pouvoir on n'entend autre
chose que la volonté de l'homme qui est fle-
xible & se peut porter où elle veut} mais il
faut bien remarquer que ce pouvoir ne sert
de rien pour faire le bien, s'il n'est accom-
pagné d'un autre qui est absolument neces-
sairej & c'est ce dernier qu'on soûtient qui
manque à l'homme, lorsqu'on dit qu'il ne
peut accomplir les commandemens sans la
Grace,parce que c'est d'elle seule qu'il le peut
recevoir. Ce pouvoir est celui que S. Au-
gustin appelle VNpouvoir joint a l'esfet : par- p°&Wtat
ce que non seulement il fait que nous pou- au. -
vons en quelque sens exécuter ce que Dieu
nous commande» mais que nous l'exécutons
en esfet.

(Question XI.

Ceux qui n'ont point tout ce qui leur est ne*
c-efsaire de la part de Dieu pour accomplir [es
Commandemens , [ont-ils coupables lor[qu'ils
ne les obsfrvent pct$ ?

Oui ils le sont, puisque, comme nous
avons déjà dit, le manquement de Grâce
où ils fe trouvent, leur doit être imputé.
Ce sont eux-mêmes qui fe sont privez de

ce
loading ...