Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 198
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0290
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
198 DOCTRINE DE L'EGLISE
tres-utiles pour les réveiller & les tirer de
leur assbupissement. La correction leur ap-
prend que lorsqu'ils violent les Commande-
mens de Dieu, c'en: par leur saute & par
leur propre malice. Le conseil leur mon-
tre ce qu'ils doivent saiie, & quel parti ils
doivent prendre. L'exhortation leur en
fait connoîcre l'importance; & tout cela les
ùtquo< avertit de recourir à Dieu : AFIN que les
b°nt£'~ remontrances leur saisant sentir ee qu'ils n'ont
non pot pas & ce qu'ils ne peuvent pas ^ le leur sajse
rionîtfk demander connoisant leur pauvreté, à celui de
sfnnant,& a ni tous les biens nous viennent. Il eft vrai
suncom- que pour en faire cet ulages il eft necesTai-
sndig°emesrc cîue k Grâce agiflè} il saut que le Mede-
çofont : cin celefte jette les yeux de fa misericorde sur
Au d< ces malades, afin que, LA correction
cor.'& leur [oit un remède falutaire: la quelle autre-
J?™?5 mentj leur jeroit un fuppliee rigoureux.

Ccrreâia

fiât illitsa- /~x Vxttt

iubreme- Q_U E S T I O N XVIL

dicamen-

Fiermis Le Concile de Trente ne semble-t-il pas vou"

tormen. marquer que la Grâce ne manque jamais

mm. aux fu$es'y puifqu'il dit que a Dieu ne les a-

vu^ii. bandonne point t s'ils ne Vabandonnent les pre-

sernel Pour bien entendre ce que veut dire le
SX*Concile de Trente dans kpaflàge cité, 6c
rit. nisi qui eft pris du vingt-fixiéme chapitre du
%te£uu Livre de la Nature £c de la Grâce de S. Âu-
guitin3 il le faut apprendre de S. Auguftin

mçrrie3
loading ...