Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 200
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0292
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
200 DOCTRINE DE L'EGLISE

nous ne le chassions, ôc que nous fcparans
de lui par le péché mortel, nous l'obligions
de fe îepaier de nous,

Q^U E S T i o N XVIII.

Si Dieu veut que tom les hommes soisni sau~
nez,} comme S. Paul nom Vaprend, ne s^en-
suit'il pas qu'il donne sa grâce a tom^

La ié sol ut ion de cette dissiculté dépend
de l'intelligence des paroles de cet Apôtre:
Si on les prend au fens des Pelagiens & des
Demipelagiens, qui ei\ que Dieu veut fau-

uoàb ipsiver fans exception tous les hommes, poui-

*dinu vû qu'ils le veuillent, (dit Pelage dans Tes
petits Commentaires fur S. Paul, qui ont
été long-tems attribuez à S. Jérôme ), Se
qu'ils le veuillent d'une volonté qu'ils fe
peuvent donner quand ils veulent, il n'y a
point de difficulté qu'il faut conclure qu'il
donne à tous les hommes des grâces fussifan-
tes pour le falut. Mais comme ce n'eft-îà
nullement ce qu'entend l'Apôtre, & que
cette explication qu'on donne à ses paroles
en; résutée, comme dit S Auguslin, parle
seul exemple des petits enfans qui meurent
fàns recevoir le Barème, defquels Dieu veut

Modo îpsi sî peu le falut, A condition qu'ils le veuil-
lent, que ce Saint dit, que ce qu'ils sont
privez de la G* ace de la régénération, c'en:

Nokntc que £)jeu ne ]a veut pas ]eur acCorder ■* Epitre

3*17. à Vital 5 vers le milieu.

Que*
loading ...