Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 205
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0297
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE.

glise, pour tous ceux à qui son Sang à pro-
fité. Il est vrai qu'il est la viclime de pro-
pitiation pour les péchez de tout le monde 5
mais de quel monde? non de celui de qui
il est dit, TOZ/T le monde eft plongé dans r.Joui}
le mal. Car comment effaceroit-il les pe- to;u's
chez du monde malheureux j puis qu'il n'a ™n^soΣi
pas même voulu dire une seule parole en sa pefrus est.'
faveur dans la prière qu'il adreiTa à son Pere
immédiatement devant que d'aller à la mort :
mais de celui dont il est dit, DIEV se re~ ^eucsh**JJl
conciliait le monde par sesus-Chrifi ; De cc muncium
monde pour la rédemption duquel le Pere JSJÏÏl
Eternel a donné son Fils : DIEV a telle- joan.
ment aimé le monde, qu'il a donné son fils u- l'J'D\ '

)tus

nique. dllexf (

* mundum}'

as T Ut, àCCi

uestion II.

ISP eft- ce pat un sentimsnt dangereux de croi*
re que{ Notre Seigneur rCeft pas mort pour tout
le monde ?

Quoique cette expression soit odieuie,
& qu'on ne doive pas s'en servir sans expli-
quer en quel sens on la prend $ puisqu'ellc
paraît avoir quelque chose qui choque ce
qui est dit dans l'Apôtre que, sESVS-
CHRIST e(l mort pour tous. NéanmoinsPro omnî-
11 elt certain que JNotre Seigneur n a point vuseiï
eu une volonté formelle de mourir pour touschaIluî*
les hommes ; cfest- à-dire, de faire part à
tous du mérite de sa Mort. Car comment
pourroii-on concevoir qu'il ait cudesièin de

corn-
loading ...