Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 212
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0304
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
2 î i DOCTRINE DE L'EGLISE

vcz recevant des grâces que Jésus-Christ
leur a méritées par la mort. Le mauvais sens
est que Nô.re Seigneur (oit mort pour mé-
riter des Grâces sufîiîanres qui suient don-
nées & à tous les hommes, & qui leur soient
soumises pour en faire tel usage qu'il leur
plaisti en sorte qu'il ne dépende que d'eux
de croire, Se de pratiquer toutes les œuvres
necesîàires pour parvenir au salut.

CHAPITRE XIX.

bien, ne blejje en rien U liberté.

(Question I.

Ce que vous nom avez, appris de la nature
de la Grâce, cr de sa manière d'agir fi puis-
sante & fi efsicace, ne donne-1-il point quel-
que atteinte k la liberté'?

Non} au contraire c'est ce qui la per-
fectionne, puisque la volomé de l'homme
n'est jamais plus libre, que lorsque la Grâ-
ce lui donne le secours qui lui est neccfîàire
pour saire le bien & éviter le mal. C'est
Ouï FI> ce qui fait dire à S. Augustin, que ceux-là
tantsibiau- se trompent bien grosîierement qui croient
rumarbi- qu on leur ravit leur liberté, lorlqu on ne
rÏÏ'Vhm veut pas leur accorder qu'ils punTent vouloir
bor.am le bien sans l'assistance de Dieu i Se qu'au
îémsine" lieu de l affeimir par ce procédé, ils la rui-
nent
loading ...