Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 231
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0323
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
TOUCHANT LA PREDEST. 231

tîon, s'ils sont en état de péché, ou le don
de là perseverance, s'ils sont en état de grâ-
ce j puisque personne n'esl asîuré de ne re-
cevoir pas la Grâce nécessaire à son îalut,
& que tous les Fidèles ont sujet d'esperer
que Dieu accomplira en eux ce qu'il y a
commencé par la Foi. C'est ainfî que les
Apôtres parlent dans leurs Epines à ceux à
qui ils écrivent, ou de qui ils écrivent, en
les traitant tous comme s'ils étoicnt préde-
stinez 5 & il n'y a rien de plus consolant que
cette manière d'exhorter les Fidèles.

(Question V.

Que flgntfie lé mot de Prédeslination dans
le langage de l'Ecriture Cr de PEglises

Il signirïe le dessein, le projet, le pro-
pos, la volonté, le conseil èile décret é-
ternel de Dieu, par lequel il veut faire
quelque choie dans le tems: LA Prede- s.Aug,i,
sttnation n'efl autre chose^ que cette dijjofition de dono
par laquelle Dieu a préparé dans sa prescience c.\7.'

éternelle qui n'esl su'jette , ni au changement ni fua que
i J J / » & faih muta-

it l erreur, ce qu il doit exécuter dans le temps, rique non

dit S. Augustin au Livre du don de laPer- sftlXK'

severance chap. 17. De sorte que tout ce opérasua

que Dieu fait dans le tems, il le 'prédesti- J^^'a

ne dans l'éternité, & il le fait dans le tems 01™j"6d>

sélon Tordre de sa Prédestination éternel- quidquim

k. est prede.

ittnare.

Que
loading ...