Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 241
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0333
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
TOUCHANT LA PREDEST. 241

la Prédestination en deux e/peces, sçavoir5
en la Prédestination de la Grâce, & en 1*
Prédestination des mérites i & qu'il appel-
le la première espece, Election de Grâces
laquelle il opose directement à la séconde
qu'il appelle Election des mérites 3 mais il
n'a jamais appellé la première, Prédefti-Pradesti.
nation à la Grâce, comme ont crû les^dam.
Scholastiques, & il ne l'a pas oposé à une
autre quils appellent Prédestination à la Pr^fU-
gloire. L'Ëleftion de Grâce ou sélon IaJE££
Grâce signifie une élection toute gratuite
qui ne dépend que de la divine misericor-
de, & qui renserme les bonnes œuvres &
les mérites des Justes, qui sont des dons de
la Grâce, & la vie éternelle qui eft aussiaèœr2&
une grâce. L'Election des mérites ou ^-g"-c- 7«
Ion les mérites est celle par laquelle une mis ""ne
personne est choiste & predestinLeencon-™"™™^
sideration de ses œuvres ÔC des mérites de^taxter-
fon libre-arbitre. na*

Q^u estion VI.

S. Auguftin a-t-il reconnu que quelques y er~
sonnes étoient choijiës O" prédestinées en con-
fideration de leurs bonnes œuvres O" des méri-
tes de leur libre-arbitre^

La Prédeftination des bons Anges n'a
pas été une prédeftination de Grâce, mais
bien de mérites, & ils ont été élus à la
gluire, non pas par une élection gratuite,
mais par la prévifion des mentes de leur

Q. libre
loading ...