Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 252
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0344
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
2p DOCTRINE DE L'EGLISE
te, parce qu'elle regarde l'exécution de
son dessein, qui eft dea donner des meri-

qSfpra:- tes * ceux 4^ a prédeftinez fans aucuns
de/iinavic mérites : en quoi il n'y a aucune abfurdi-
riî? dat"" réî unc merveilleuse fageffe de Dieu,

qui nous promet le lalut, & exige de nous

undèa-

mericis. les bonnes œuvres, parce que c'eft nous
Slpmus' qui les devons saire: bAFIN que nom sa-

ineffc no chions que pour saire O" avoir cela, nom de-
bis opone- ■ ? / r\ • «

readhsc propre volonté. Et il nous

sacienda & les donne par sa grâce félon le Décret de
51-opriam la Predeitmation pour nous aprendre ,

volunta- c QV'A la vérité nom les faisens, mais que
[c] Et cefl lui qui nom les sait saire.

quod nos!

&ipS' ^^tion IX.

citutfacia- _ , r . r. >* /7 ■

mus. En quels Livres o. Augujnn a-t-il princi-

palement j en feigne la doBrine de la Pre'defti-
nation gratuite ?

Il ne faut que lire les Livres de la Cor-
rection & de la Grâce, de la Prédeflina-
tion des Saints 6c du don de la Perféve-
rance, aufquels les Papes nous renvoient
pour nous inftruire des fentimens de l'E-
glife Romaine & Univerfelle fur cette
queftion, & fur toutes celles qui en dé-
pendent.

q^u e s t i o n X.

De qui S.Auguflin a-t-il pris cette DoBri-
ne^ contre laquelle il ajfure qu'on ne fauroit
difruter fans erreur ?

S. Paul
loading ...