Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 255
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0347
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
TOUCHANT LA PREDEST. 255

Q^UESTION XII.

Pourquoi Dieu prédejiine-t-il au Çc.lut un
homme plutôt qu'un autre, puifquil n'y a point
d'inégalité entr'eux- avant la Grâce qui les dé-
livre de la maffe corrompue'i

C'est un secret incornprehensible que lui
seul connoît, & que nous pouvons elperer
de connoitrc un jour dans le Ciel : main-
tenant nous devons l'adorer avec hu-
milité, ôc non pas l'examiner avec trop
de recherche, de curiolité & de présom-
tion, nous souvenans toujours de cette pa-
role de S. Jérôme : VELEPHANT or
gueilleux (e noie dans cette mer de la Prédefii- nationis
nation, (y un agneau humble la pajfe k pied perbu° èie-
sec. Mais c'est dans l'incompreben{îbilitéPhasmer-
même de ce Myltereque l'Apôtre S. Paulhumiùs
& S. Augustin ont établi la foi que nousag"us sicc0

•iin • pedecraa-

devons avoir de l'Election gratuite, en fa.
s'écriant : O prosondeur &c. Et parce que o aitkud©,
c'est un secret impénétrable, nous en in- &c*
férons la fausseté de la créance contraire.
Car qu'y auroit-il de plus aisé & de plus
facile à concevoir, que Dieu délivre l'un,
Se qu'il ne délivre pas l'autre, parce que
Fun fait bon usage des Grâces qui lui sont
osfertes, êt que l'autre n'en fait pas un
bon usage ; qu'il prédestine au salut ceux
qu'il a prévu qui se lérviroient de la Grâ-
ce sufRsante soûmise au libre-arbitre, &
qui ne leur manque jamais ? & qu'il a ré-

prou-
loading ...