Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 261
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0353
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
TOUCHANT LA PREDEST. 161

perséverer dans la justice s'ils vouloient, êc
qu'avec cette grâce il les a mis dans la main
de leur conseil, & les a fait comme les au-
teurs de leur bonheur 6c de leur malheur;
afin que s'ils vouloient perseverer par leur
volonté, ils fussent couronnez, & s'ils se
revoltoient, ilssussent punis: il n'y a rien
de plus juste 6c de plus équitable.

Q_U ESTION II.

Quefl-il arrivé ensuite?

Dieu aiant prévu la chute des uns & la
perséverance des autres, il a élu à la gloi-
re d'une élection de mérites & d'une vo-
lonté essicace, les bons Anges qui ont per-
ieveré par leur libre-arbitre, & a damné
éternellement tous les autres qui s'étoienc
' révoltez. Il eût de même saçon traité
l'homme avec fa poftérité, puifque par u-
ne même rébellion iîs'étoit engagé volon-
tairement dans un même fupplice; fi fa
mifericordé n'eût modéré lafévérité de ses
jugemens, & ne l'eût obligé de changer
de conduite. Nous voiant donc tous (par
la faute d'un seul, qui par la contagion
de laconcupifcence devient propre à cha-
cun) engagez dans un état de mort 6c de
damnation éternelle, il n'a plus eu uneé-
gale volonté de fauver tous les hommes,
ni de leur donner les grâces fuffifantes qui
leur feroient entièrement inutilesj mais
par une élection de grâce & de miféricor-

R 5 de,
loading ...