Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 271
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0363
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
TOUCHANT LA PREDEST. i7i
nant la rémission des péchez par le Batê-
me , ne s'oblige pas de donner à tous les
batisezla suite & 1 enchaînement de toutes
les grâces actuelles nécessaires à leur salut.
Comme il donne aux uns la Foi, & ne
leur donne pas la Pénitence, ou s'il leur
donne la Pénitence, il leur dénie la par-
faite Charité i aussi aiant accordé celle-ci,
& la rémission des péchez par les Sacre-
mens, il ne donne pas à, plusieurs le don
de la perseverance, & il a droit de la re-
fuser à cause du péché originel où ils ont
été engagez , sans lequel il ne pourrait
pas avec justice les priver des grâces qui
leur sont nécesTaires pour arriver au falut.
D'où il saut conclure que le péché origi-
nel elt non feulement la cause de l'igno-
rance & de la concupifcence qui demeu-
rent dans les batifez, mais auffi de la pri-
vation des grâces que Dieu leur refulê,
s'ils font du nombre des Réprouvez, &
confequemment des péchez aufquels leur
concupifcence les porte, 6c qu'ils com-
mettent étans abandonnez de la grâce de
Dieu i & ces péchez les rendent de nou-
veau coupables des peines éternelles dont
le Batême les avoit délivrez. >

q^u èstion XIV.

// resle encore a expliquer comment Dieu
remet véritablement par le Batême le pèche'
les peines éternelles, CTî néanmoins il veut re~

fufer
loading ...