Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 273
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0365
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
TOUCHANT LA PREDEST. 275

déréglée & dominante -, d'autant que tous
les péchez {ont tellement péchez, qu'ils
sontaussi peines du péché, & que comme
peines du péché ils appartiennent à la j a- Pert;new
lté colère de Dieu: principalement l'en ^|r:^am
durchTement, l'aveuglement 6c le délahTe- 1JU
ment qui ne viennent que de la volonté
que Dieu a eue en consideration du péché
originel de ne les pas délivrer de la masse
de perdition, & de ne les en pas délivrer
entièrement j car s'ils ne sont pas aidez du ^^'"fô
secours de la grâce, la cause en eft dans >pf" caufa

a 0 0 o M ? . eil, nom»

eux-mêmes & non pas en Dieu j & us n ont De0i
été destinez à la damnation qu'à cause de^u^la
Finjustice de leui orgueil. mer. c. iy.

Damnandï

Q^U E S T 1 O N XVI. Ff£

Ne semble-t-il pxs que la Doslrine de /<f sniqmta-
Prédeslination £r de la Réprobation, commetem %eît
nom L avons enjeignee, entretient La parejje ou
la lâcheté ^ ou porte au désefpoir j car puifquâ
Dieu en a predefîiné les uns O" reprouvé- les
autres, chacun fe sormera facilement cette pen-
fée: Si jesuis du nombre des Prédestinez., c'efi
m vainque je me mets en peine désaire de bon-
nes œuvres; de quelque façon que je vive, Dieu
me convertira tôt ou tard par sa grâce, me don"
nera le don de la perfeverance, C° je ferai fau-
ve. Au contraire, fi je fuis du nombre des
Réprouvez.-, quoiquejesajse^ J)ieu me délaif*
fera ; enfin fi je fuis perdu, il ne m'importe donc
point de bien faire ?

S Vol-
loading ...