Arnauld, Antoine ; Barcos, Martin de
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 286
DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0378
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
i%6 RECUEIL DES PASSAGES
v-+* Asin que la justice de là Loi fut accom-
plie en nous, qui ne marchons pas lelon la
chair, mais sélon l'esprit. S. Paul.
Rom>7. Lorsque nous étions afîujettis à la chair,
v./- les passions criminelles étant (excitées) par
la Loi, agissbient dans les membres de nô-
tre corps, &; leur saisoient produire des
fruits pour la mort..... Que dirons nous
v'7' donc? la Loi eft-elle péché (& mauvaise
en soi ? ) Dieu nous garde d'une telle pen-
sée : mais je n'ai connu le péché que par
v. s. la Loi.... Mais le péché aiant pris occa-
sion du commandement de (s'irriter da-
vantage, a produit en moi toute forte de
T* 9* mauvais desirs. Car sans la Loi le péché
étoitcomme mort: & pour moi, jevivois
autresois fans Loi ; mais le commandement
de la Loi étant furvenu, le péché eft rc-
fufcité, & moi je fuis mort: & il s'eft trou-
vé que le commandement qui devoit fer-
vir à me donner la vie, a servi âme don-
v. ii. ner la mort. Car le péché aiant pris oc-
casion du commandement de s'irriter da-
vantage, m'a trompé, & m'a tué par le
commandement même.... Le péché & la
T'lj' conçu pi fcence m'aiant caufé la mort par
une chofequi étoit bonne, a fait paroitrc
fa corruption : de forte qu'elle eft devenue
par le commandement même une fource
V.I4 plus abondante de péché. Car nous fça-
vons que la Loi eft spirituelle, mais pour
moi je fuis charnel, étant comme vendu
pour
loading ...