Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 289
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0381
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
DE L'ECRITURE SAINTE. 289

& avant qu'ils eusient sait aucun bien ni^^JJ
aucun mal, afin que le décret de Dieu de- is. 16.
meurât ferme sélon son élection ( éternel-
le) non à cause de leurs œuvres, mais à
cause de l'apel & du choix de Dieu, il suc
dit (à Rebecca,) Tainé sera assiijetti au
plus jeune, sélon qu'il eft écrit ( Mdach.
t . ) J'ai aimé Jacob, & j'ai haï Efaù. Que
dirons-nous donc ? Eft-ce qu'il y a en Dieu
de l'injustice? Dieu nous garde de cette
pensée. Car il dit à Moïse: Je serai mi-
lericorde à qui il me plaira de saire mise-
ricordej & j'aurai pitié de qui il me plai-
ra d'avoir pitié. Cela ne dépend donc
point de celui qui veut, ni de celui qui
court : mais de Dieu qui fait misericorde.
S. Paul.

Le folide fondement de Dieu demeure
serme, aiant pour fceau cette parole: Le^TioT
Seigneur connoit ceux qui font à lui : &
cette autre: Que quiconque invoque le
nom de Jefus-Chrilt, s'éloigne de l'iniqui-
té. Or dans une grande maifon il n'y a
pas seulement des vafes d'or & d'argent,
mais auflî de bois & de terre: & les uns
font pour des ufages honnêtes, & les au-
tres pour des ufages honteux. S. Paul.

Dieu n'a point rejette fon peuple qu'il a Rort1.If.
choifi dans sa preseience,.. Dieu a fauvé r.z.j.e.f.
en ce tems félon l'élection de fa Grâce un
petit nombre qu'il s'eft reservé. Que fi c'en;
par Grâce, ce n'eft donc plus par les œu-

T vres;
loading ...