Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 343
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0435
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
PRIERES DE L'EGLISE, h*
ment qu'il nous secoure en quelques occa-
sions j mais qu'il nous GARDE par l'as-
sistence continuelle de sa grâce. V. la
prière 31.

L'Eglise n'y demande pas à Dieu seu-
lement la grâce de pouvoir pleurer nos
péchez si nous voulons j mais elle le prie de
TIRER de nos cœurs endurcis des larmes
de contrition. V. la prière 38.

L'Eglise ne demande pas à Dieu seule-
ment la puisfance depersevererdans la soi,
si nous voulons i mais qu'elle PERSEVE-
RE en esset dans laconselîion de son nom.
V. h prière 3 $.

L'Eglise n'exhorte pas à demander d
Dieu seulement qu'il donne aux Héréti-
ques la grâce de pouvoir, s'ils veulent,
sortir de leurs erreurs : mais elle veut qu'on
le prie de ks en RETIRER efsective-
ment, & de les FAIRE retirer dans lefein
de l'Eglife. V. la prière 35.

L'Eglife n'y exhorte pas à demander à
Dieu feulement qu'il donne aux Catéchu-
mènes la puisfance d'ouvrir quand ils
voudront, leurs cœurs a la vérité: mais elle
veut qu'on le prie D'OUVRIR lui-même
les oreilles de leur cœur. V. la prière 34.

Tout cela prouve évidemment que TE-
glife a toujours crû qu'une grâce qui ne
donnerait que la puiffance de saire le bien &
de fuïrle mal quand nous voudrons, n'efl
nullement fumTante en cet état pour faire

Y 4 l'un
loading ...