Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 346
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0438
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
bien qu'une infinité d'autres qui ne font pas plus
coupables que lui?

Cet excellent Prélat favoit qu'encore que la
connoissance de ces véritéz ait été en tout tems
néceffaire, au moins quant aux principes, pour
établir la pieté, il ne sut jamais plus important
de les enfeigner O" de les expliquer au peuple,
qu'en ces derniers tems oii l'on voit en gemifsant
que l'orgueil de l'homme s'élève avec plus de fier-
té contre ce my(lere, foit en injpirant aux hommes
des fentimens tout oppofez k cesvéritez, foit en
s'efforçant de détruire ceux qui les foutiennent.

Ce fi dans cette vue que ce saint Evéque, qui
comme on sait, donnait tous ses foins k éloigner
de son peuple tout ce qui pouvait corrompre la
soi ou les mœurs, ©~ k imfruire des vérité z
qui pouvaient l'afsermir dans la créance de l'E-
glife & l'établir dans une folidepieté, crut qu'il
étoit de son obligation de faire écrire par le fa-
As. de 'Bar- vant Mr. de Earcos, neveu de l'illuflre £rpieux
cos mptt- n£an ^u pr„r r ^£ fjaurane JLbbé de S. Ciran,

rat l an ' , . '

i6j2.ie22,lepetit Traite auquel onadonnepourtitre, Ex-
œjoxsi. pO}]ti0u Je la foi Catholique touchant la Grâce
& la Prédestination Crc. L'on y explique avec
toute la nettetéposfible, Cr avec toute l'étendue
nécefsaire les vérité z que ce grand O"incompre-
henfible mjflere renferme.

Ce zéléo* intrepride défenseur de la vraie Grâ-
ce de Jefus-Chrisî voulut que ce Traite qui n'était
qu'une expresfion de fes se ntimens,ouplutôt de ceux
de Saint Auguflin O" de l'Eglise, sût le livre
familier de fon Çeminaire, afin que les Ecclefiaf
tiques qu'on y élevoit s'y étant nourris de ces belles
V entez, il leur sut aifé d'en infruire les p eu-

es

\
loading ...