Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 357
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0449
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
ET INSTRUCTION. 357"
Cest Dieu qui opère en Nous le vouloir Tm^t %
€r le faire, sélon la Doctrine exprésse de 13.
PApôtre S. Paul. 11 faut donc nous hu-
milier dans la veuë de nôtre impuifîance,
& nous rélever en même temps par la con-
sédération de la bonté toute-puissante de
Jesus-Christ. Quelque foibles que
nous soyons par nous-même, & quelque
perfection que Dieu nous demande, il ne
nom commande rien d''impojsible; mais en nom c '
faisant le commandement, il nom avertit de Tnd.sejs.
saire ce que nom pouvons, & de demander 6-(«P-ll>
ce que nom ne pouvons pM, & il nom aide a-
fin que nom le puifsions. Que celuy donc
qui a besoin de sagesse ne l'attende pas de
soy-même, comme faisoient les Philosophes
orgueilleux, mais qu'il la demande à Dieu,
comme ont toujours fait les humbles en-
fans de l'Eglise.

Cette sage & pieuseMere conduite par
le S. Esprit, nous apprend par ses prières
formées sur le modèle de l'oraison domini-
cale , la nécéssité de la grâce & le moyen
de l'obtenir. C'a été en cette matière dés
les premiers temps une règle invariable des
Saints Pères, que la loy de la prière éta-
blit celle de la foy, 6c que pour bien en-
tendre ce que Ton croit, il n'y a qu'à re-
marquer ce que Fon demande, ut legem
credendi lex (latuat supplicandi. On deman- f^aT'
de à Dieu au saint autel, non seulement Àp&<M**
que les infidèles puisient croire, les pe-^c&7-

Z 3 cheurs
loading ...