Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 361
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0453
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
ET INSTRUCTION. 3<?r

c'est-à-dire, sélon son décret ; les morts
mêmes entendent sa voix, & la suivent.
Les liens par lesquels sa grâce nous attire,
nous paroissént aussi doux, & aufîj ai-
mables que les chaînes du péché nous de-
viennent pesantes & honteuses, Cr la sua- s Aug m^
vite du faint Esprit^ sait que ce qui nom por- de ss ira»
te a V observance de laLoy, nom siait davan- ^p.TJV.i
tage que ce qui nom en éloigne. S1'

Par-là nous pouvons entendre en quel-
que manière comment la grâce s'accorde
avec le libre-arbitre, ôc comment le libre
arbitre coopère avec la grâce. La grâce
excite la volonté (dit S.Bernard) en luy
inspirant de bonnes pensées, elle la gué-
rit en changeant ses assections, elle la sor-
tisie en la portant aux bonnes actions, &
la volonté consent, & coopère à la grâce
en suivant ses mouvemens. Ainfi ce qui
d'abord a été commencé dans la volonté
par la grâce feule, Ce continue & s'accom-
plit conjointement par la grâce 6c par la
volonté, mais en telle forte que tout se
faifant dans la volonté, & par la volonté,s.B:m.
tout vient cependant de la grâce; TotumLib^,ira'

r ... r i tia&liber»

qmdem hoc & totum illa> fed uttotum in illoarbitri».
sie totum ex illa. ca?' ***

Dieu nousinspire les faintes prières, a-
vec autant d'efficace qu'il opère en nous
les bonnes œuvres. Quand faint Paul dkRo!r i
que le faint Efprit prie en mus^ les Saints
Pères interprètent, qu'il nous fait prier

Z 5 ea
loading ...