Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 371
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0463
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
SUR L'ORDONNANCE. 371

elle est bien entendue} mais elle est très-faus-
sedans la bouehe& au sensde cet Auteur,
qui l'a mal conçue & très-mal appliquée.
Et il est plus que surprenant que Montieur
de Paris en fasse le même usage, que cet
ancien adversaire de Saint Augustin, &
qu'il ne s'en serve que pour s'opposer aux
sentimens de ce saint-Doéteur , dont le
livre qu'il vient de condamner, n'est qu'u-
ne exposition très-claire & très-fidelle.

4. Nous nous Comme s resolus de veiller avec
tout le soin que nous devons k la confervation
de la saine doBrine. Rien n'est plus digne
d'un Evêque, que cette resolution. Mais
esfc-il digne d'un Archevêque, de détrui-
re autant qu'il est en lui LA SAINE
DO CTRINE, en condamnant un Livre,
où tous ses conseillers ne seront jamais voir
aucun sentiment, quinesoit de Saint Au-
gustin & de les anciens disciples , que
Monsieur de Paris reconnoït n'avoir en-
seigné & soucenu QU'UNE DOCTRI-
NE TRES-SAINE.

5. Nous-pouvions nous prometre que VER-
RETJR siniroii.... Jl4aps nous voyons av.ee
un fenstbledcplaisr qu'il y a encore parmi nous
des écrits inquiets^ &c Monseigneur fuppofe
comme vraie, une calomnie qu'il y a plus
de cinquante ans que les difciples de Mo-
lina ont inventée pour détruire l'autorité
de Saint Auguftin, & fa doctrine, endé-
truifant, s'ils Feussent pu , l'Auguftin

Aa 2 d'un
loading ...