Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 375
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0467
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
SUR L'ORDONNANCE. 37;

quatre-vingt-cinq Evêques de France &c. bi
sa Grandeur avant que de faire son Or-
donnance , avoir, lu bien exactement la
lettre que ces Evêques écrivirent au Pape
Innocent X- pour demander son jugement
sur les cinq propositions j il auroit vu qu'ils
ont évité eux-mêmes de dire positivement
qu'elles fussent de Jansenius, ôc qu'ils les
eussênt vues dans son Aumflin ; 6c qu'on
y a parlé de ce rapport à Jansenius d'une
manière entortillée. D'ailleurs ce Prélat
pouvoit savoir que cette lettre fût réjettée
de l'AsTemblée du Clergé, qui refusa de
la signerj & que les signatures des Evê-
ques particuliers furent mandiées pour ain-
sidirc, de porte en porte, & d'une maniè-
re qui en diminue beaucoup l'autorité, &
qui sait qu'elle ne peut paiïer pour la let-
tre du Clergé. Sa Grandeur pouvoit en-
core savoir que les propositions que cesE-
vêques dénoncèrent, avoient été désavou-
ées & même rejettées de tous les disei-
ples de Saint Augustin désle moment qu'el-
les parurent : & qu'il ne s'en: trouvé per-
sonne qui les ait tenues ou enseignées: ce qui
sait voir que cette lettre, qui est le son-
dement, de toutes les censures qui s'en sont
ensuivies,ne fubsiste que sur une fuppofition
purement imaginaire, savoir qu'il y avoit
en France des Théologiens qui soutenoient
ces propofitions. On laiffe donc à penfer
quelle solidité peut avoir ce qui a été bâ-

Âa 4 ti
loading ...