Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 377
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0469
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
SUR L'ORDONNANCE. 377

re qu'ils ayent jamais trouvé quelqu'un des
Disciples de Saint Augustin qui ait refu-
sédesesoumettre à ces Constitutions pour
le dogme. On les défie aussi de déclarer
précilément & en détail en quoi F Auteur
del'Expofition de lafoi&c. ou quelque au-*
tre de ceux qu'on nommoit Jansenistes,
ou Jansenius même, ait soutenu 6c en-
seigné la Doctrine que ces Papes ont con-
damnée. C'est ce qu'on est iur qu'ils ne
feront jamais, 6c qu'ils nesauroient faire.

Il est vrai que le Pape Alexandre vu.
a prononcé sur le fait, & qu'il a déclaré
que les cinq propositions çtoient de Jan-
senius, & que c'est au sens de cet Évê-
que qu'elles ont été condamnées. Mais
quelque peu avantageuse que soit l'idée
qu'on se forme de Monsieur de Paris en
lisant son ordonnance} on ne sauroit se
persuader qu'il pénsast ôc osast dire que
des Théologiens qui sont convaincus par
leurs propres yeux, que les cinq propor-
tions ne se trouvent nullement dans Y Au-
guftin de Monsieur d'ipre, dûssént pasTer
pour hérétiques & pour rebelles àTEglise,
parce qu'ils resuseroient de croire quelles
y sont. Autrement ce seroit renouveller
toutes les contestations, qui ont fait tant
de bruit dans le monde 5 6c qui avoient mis
TEgîise de France à la veille d'un sehisme,
que la sagesse du Pape & du Roi ont heu-
reusement prévenu par la paix qui fut fai-

Aa 5 te
loading ...