Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 391
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0483
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
SUR L'ORDONNANCE. 391

jugement plus digne d'un Evêque dilciple
de Pelage , que d'un Archevêque de Pa-
ris, qui fait profession d'une do&rine plus
saine & plus catholique.

Enfin si Monseigneur ne s'étoit pas con-
tenté de parcourir le Livre qu'on lui vou-
loit faire condamner, & que sans se fier
trop à ceux qui lui en ont fait leur rap-
port , il s'étoit un peu dérobé à ses gran-
des occupations pour lire ce que le plus
savant Théologien de ce temps a écrit
touchant cette proposition dez l'année
165 5. 6c 16)6. & lur tout la DhTertation
& les Lettres Apologétiques, où ce Doc-
teur prouve d'une manière claire & invin-
cible que cette proposition : la Grâce, sans
laquelle, nom ne pouvons rien, n'a ^ttss été don-
née a Saint Pierre au moment de sa chute :
en: très-Catholique j il en auroit été con-
vaincu lui-même 6c en auroit entrepris la
désense , comme d'une vérité très chré-
tienne, au lieu de la condamner comme
une impieté 6c comme une héréfie. Il y
auroit veu que cette propofition n'eft pas de
l'Auteur de l'Expoftionde la foi à qui il l'at-
tribue, mais de Saint Auguflin, 6cde Saint
Chryfoftome, même ; dont est Auteur seu
Monfieur Arnauld, & dont tous les autres
défenseurs de la Grâce, ne font que les E-
cho. Dire donc que cette propofition eft
impie 6c hérétique, c'eft ofer dire que
Saint Chrysostome 6c Saint Auguftin nous

Bb 4 ont
loading ...