Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 393
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0485
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
SUR L'ORDONNANCE. w
ce qu'elle est beaucoup moins dure, &
beaucoup plus douce ; il se feroit bien
donné de garde de la soudroyer comme
impie & hérétique. On n'eft pas même
éloigné d'esperer qu'étant mieux informé
& connoissant l'injuftice de son jugement
& les mauvaises suites qu'il peut avoir,
il aura assez de sorce & d'equité pour le
resormer. C'eft pour le moins ce qu'il
doit à la vérité, à l'Eglise, à saconseien-
ce, 6c à fon honneur.

(14) L'intelligence en ess claire : il n'y a
p?a prendre les Conftitutions £7" les propor-
tions qu'elles condamnent, dans le fens qui fe
fait fentir d'abord, Cr que la leBure prefente
in fenfu obvio Sec. Si la pénétration d'é-
fprit de Monfieur de Paris lui rend l'intel-
ligence du mauvais fens des cinq propo-
rtions fi claire; il auroit fait un très-grand
fervice à l'Eglise, s'il avoit eu la bonté
de lui faire part de fes lumiers, Se de nous
découvrir ce qu'il voit fi clairement, Se ce
que tous les Théologiens voient fi confu-
sement & ont tant de peine à développer.
Ce que les uns pensent y voir comme le
fens hérétique que les Papes ont condam-
né, les autres le regardent comme une
doctrine très-saine & Catholique , à la-
quelle les Conftitutions des Papes n'ont
donné aucune atteinte. 11 n*y a, dit Mon-
fieur de Paris, qu'à prendre les propofi-
tions dans le fens qui se fait fentir d'abord,

Bb 5 ' &
loading ...