Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 395
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0487
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
SUR L'ORDONNANCE. 395
gence, presentent d'elles-mêmes à ceux
qui les lisent & qui les entendent. Ils se-
parerent avec beaucoup de discernement
le sens de Saint Augustin, que l'Eglise a
reçu & auquel les Papes ont déclaré que
leurs Constitutions ne donnoient nulle at-
teinte , d'avec le sens hérétique , que
toute l'Eglise condamne. C'est par cette
seule distinction, qui débrouille les équi-
voques de ces propositions, qu'on peut
voir clairement quel est le sens auquel el-
les ont été condamnées, & auquel tous
les Théologiens les ont toujours tenues
pour hérétiques.

Afin qu'on le comprenne mieux: les
termes, par exemple, de la prémiere
proposition, savoir, Quelques Commande-
mens de Dieu sont impojsibles aux jusles qui
veulent 0~ qui s'esforcent, sélon les sorces pré-
sentes qu'ils ont: €r la Grâce qui les leur ren-
de pojsibleS) leur manque: presentent ces
deux sens.

i. Qu'il y a des commandemens de
Dieu qui sont Amplement & absolument
impoffibles aux justes mêmes , quelque
bonne volonté qu'ils ayent, & quelque
esfort qu'il faffent pour les garder : & qu'ils
n'ont point de grâce qui les leur rende pos-
fibles.

Et ce sens étant évidemment contraire à
l'Ecriture fainte & à la doctrine de Saint
Auguftin & de tous les Sts. Pères : il eft sa-
cile
loading ...