Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 402
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0494
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
4o2 REMAR Q^U E S

trine des cinq proportions ; que nulle de ces
propositions ne s'y trouve ni quant aux
termes, ni quant au sens que les termes
presentent d'abord. Néanmoins par une
abondance de droit i & pour saire voir
davantage comme on a surpris Monsei-
gneur, quand on lui a fait croire que ce Li-
vre renouvelloit la doctrine des cinq pro-
positions; on veut bien-montrer que l'Au-
teur de l'Expofition non seulement n'en
soutient aucune, mais qu'il y enseigne tout
le contraire.

Nous avons déjà rapporté ci-de(Tus les
paroles & les sentimens de cet Auteur
touchant la possibilité des commandemens
de Dieu ; ensorte qu'il saudroit n'avoir ni
bonne soi ni sens commun , si après les
avoir leurs, on vouloitacculer cet Auteur
d'avoir renouvellé la première des cinq
propositions.

H ne reste donc plus qu'à saire voir que
sa do&riné n'est pas moins pure sur le
sujet des 4. propositions , & qu'elles
n'est pas moins contraire au sens héréti-
que auquel ces 4. propofitions ont été
condamnées, qu'à celui de la prémiere.

Voicy donc la féconde proposition :
Dans l'état de la nature corrompue, on ne re~
stfîe jamais a la Grâce intérieure. Et l'Au-
teur de l'Expofition en s'expîiquant fur la
refiftance que nousfaifons à la Grâce, par-
le de cette manière :

K4m
loading ...