Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 408
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0500
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
408 R E M A R QJJ E S

vir sans expliquer en quel sens on la prend, suis
qu'elle paroit avoir quelque chose qui choque ce
qui eft dit dans l'Apôtre quey pro omnibus
mortuus est Christus.

Et loin de vouloir enseigner que Jefus-
Christ ne soit mort que pour le salut des
Prédestinez, il rapporte lui-même plusieurs
sens très-Catholiques, sélon quoi on peut
dire que Nôtre-Seigneur eft mort non feu-
lement pour les Prédeftinez, mais pour
des Reprouvez même, & généralement
pour tous les hommes. Les bons fens (aux*-
quels on peut dire que Nôtre-Seigneur eft
mort pour tous) c'ejl, dit cet xtaeur, i.
Que fesm Chrisî efl mort pour une cause corn-
mune k tom les hommes, c'eft-k-dire pour le
péché dont ils étoient tom inseBez. 2. Qu^tl
ell mort pour tous, quant k la fuffifance du prix.
3. Que Nôtre Seigneur efl mort pour toutes sor-
tes de perfennes : c'eft-k-dire, pour Joutes for-*
tes d'états, de conditions, de nations, de sé-
xes, d'âges, &c.. 4. Que Nôtre-Seigneur efl
mort pour tous les Fidelles^ même reprou-
veZi entant qu'ils reçoivent tous quelque fruit de
sa mort, quand ce ne feroit que celui d'être dé-
livrez, du péché originel.

Après que l'Auteur de l'Expositions'eft
expliqué d'une manière fi naïve & fi clai-
re, fur le fujet des cinq sameufes propofi-
ïions, il ne saut qu'avoir des yeux & pren-
dre la peine de lire fon Expofition de la
foi,pour voir clairement que ce ne peut- être

que
loading ...