Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 412
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0504
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
4i2, REMAR Q^U E S

pas compris que les véritez qu'il venoit de
foudroier comme des impietez & des héré-
sies, ne sont différentes que peut- être dans
le tour & l'expression, de celles qu'il veut
que ses Pasteurs enseignent au peuple, dont
Dieu lui a commis le loin & la conduite ? Ce
défaut d'application seroit moins avanta-
geux à ce Prélat, que le dessein de repa-
rer dans la séconde partie de son Ordonnan-
ce, le mal que quelques égards ousurpri-
ses lui auroient fait faire dans la première.
Quoi qu'il en soit, & sans vouloir da-
• vantage pénétrer dans les intentions de

Monseigneur} son Ordonnance paroît qu cl-
que chose de monstrueux à ceux qui re-
marquent qu'elle n'est pas d'accord avec
elle-même, & qu'une partie s'élève con-
tre l'autre, & la détruit: comme on va le
faire voir.

// n'y a point de Chrétien qui ne [oit obligé
de reconnaître que nom ne pouvons rien pour Le
salut sans la grâce de fefm- Chrifi. Les bonnes
soci. 17• pens/es, les saunes a'Hions, tout don parfait
vient d'en- haut, & descend du Pere des lu-
mières. C'ESTDIEVQVI OPERE EN
mii.i-yNOVS LEVOVLOIR ET LE FAIRE,
sélon la dçttrine exprefse de l'Apôtre S. Paul.
Il saut donc nous humilier dans laveue de notre
impuissance, & nous relever en même temps
par la confideration de la bonté TOZJTE-
PVISSANTE de sefus Chrift &c. Toute
i'Eguse, & singulierement l'Ecole de Saint

p Tho-
loading ...