Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 418
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0510
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
418 R E M A R QXJ E S

îa séconde & de la quatrième des cinq pro-
positions, quiest, qu'on ne refifte jamais k une
Grâce intérieure, Se qu'on ne lui peut reîîsler.
Et s'il l'avoit reconnu, il auroit sans dou-
te trop de justice& de religion, pour attri-
buer ces héréstesà un Evëque, {fanseniws)
à l'Auteur de l'Exposition, & à des Théo-
logiens , qui n'ont enseigné sur cela que ce
qu'il enseigne lui-même.

5. Quant au belbin que nous avons d'u-
ne Grâce qui opère en nous le vouloir &
le faire, & que les Théologiens appellent
efficace par elle-même; Monseigneur en
fait le premier point de son Instruction,
en nous déclarant qu'il n'y a point de Chré-
tien qui ne [oit obligé de reconnaître que nom ne
pouvons rien pour le salut sans la Grâce de se-
sm-Chrifl, par laquelle Dieu opère en nom le
vouloir & le faire, sélon la doÛrine expréjse de
VApotre S. Paul.

N'est-ce pas là aussi le point capital de
la doctrine de Jansenius,de r Auteur de l'Ex-
po fttion &c. & de tous les disciples de Saint
Augustin : & que cesaint Docteur a si sor-
tement désendu contre l'hérétique Pela-
ge, qu'il asaitconsisterl'hérésie decepré-
somptueux, principalement en ce qu'il ne
vouîoit pas reconnoître la néceffité d'une
Grâce qui persuade & fait saire ce qu'elle
infpire? Tous leurs livres ne disent & ne
prouvent autre chose : &: tout le monde
îçait que cette doctrine eft leur crime ca-
loading ...