Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 422
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0514
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
42i REMARQUES
nant sa liberté j ça été pour prévenir cette
difficulté ôcce reproche, que sa Grandeur
a crû se devoir expliquer, en nous décla-
rant que non seulement cette Grâce , toutc-
puissante qu'elle est, ne force point la li-
berté -9 mais même que cet accord & cette
alliance de la liberté avec la Grâce consis-
teen ce que la volonté, quelque prévenue
qu'elle soit de la plus forte Grâce, ne choi-
sit que ce qui lui fiait : & que fi Dieu tire Fa-
mé après lui y c^efl en saisant qu'elle suive cet
attrait avec toute la liberté de son chois : les
liens par lesquels la Grâce nom attire, nous pa-
roijsant aujfi doux O" aujji aimables que les chai-
nés du p echénom de viennent pesantes & honteu-
ses : Cr la suavité du Saint Efyrit saisant que
ce qui nom porte à V observance delà Loj, nous
plaît davantage que ce qui nous en éloigne. Jan -
senius, l'Auteur de l'Expofition, & tous
les prétendus Janscnistes se sont-ils jamais
expliquez autrement sur l'alliance de la
Grâce avec la liberté? Et peut-on les ac-
cu ser d'hérésiesur ce point, sans condam-
ner la doctrine de Monseigneur, 6c sans
rendre sa foi suspeéte ? Ceux qui ont leu
ce que l'Auteur de V Expofition & tous ces
Théologiens ont écrit pour soutenir cette
liberté} 2c pour expliquer comme elle s'al-
lie parsaitement avec la Grâce, ne sau-
roient ne pas reconnoître qu'ils l'entendent
$c l'expliquent de la même manière, que
Monseigneur sait dans son insiru&ion : &

que
loading ...