Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 430
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0522
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
430 R E M A R Q.U E S

connu ces véritez;& de l'outrage qu'il scroît
à l'Ecriture Sainte & à Saint Augustin,
s'il vouloit réduire à des queftions curieu-
ses & inutiles, tant de belles véritez, que
cet incomparable Docteur, l'Apôtre & Je-
sus-Chrill même nous apprennent tou-
chant le mystére de la Prédeftination & de
la Grâce : il ne faut pas prendre à la lettre
ni à la rigueur cet endroit de son Inftruc-
tion ; ni croire qu'il y prétende que le res-
/<?, c'est-àdire, tout ce qu'il n'y a point
marqué expréfîêment entre les véritez dont
il veut que Ton peuple soit inftruit, ne
doive être consideré, que comme des sen-
timens qu'il soit mutile de sa voir, & dont
il soit libre de croire ce qu'on veut.

Sa Grandeur nous veut donc seulement
dire en cet endroit, que son Inftruction
Paltorale renserme sinon distinclement,
pour le moins consusement ce que les Fi-
délies doivent savoir de ce grand myftére de la
Prédeftination ; & que les autres véritez y
sont comprisesou comme les principes, ou
comme les suites de celles qu'il y a mar-
quées. Et c'eft en ce fens qu'il eft vray
que le refte peut être regardé comme saisant
part de ces profondeurs qu'on ne doit point mé-
priser , mavs qu'on n'a auffi aucun befoin d'é-
tablir. Il faut néanmoins avouer que ceux
qui ont drefsé fon Ordonnance, auroient
. pu & dû le saire parler un peu plus claire-
ment, pour ne le pas exposer à la critique

de

y '
loading ...