Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 439
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0531
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
SUR L'ORDONNANCE. 4îp

d'hérétiques sur de légers soupçcns. Ce sont
les dernières paroles & les derniers sentimens
de Monseigneur l'Archevêque de Paris, qui sont
t;op Chrétiens & trop justes pour ne les pas rap-
porter ici dans les propres termes de l'Ordonnan-
ce.

21. Une nous rejîeplus,à\t Monseigneur,?»*?*/?recem- Brefsd,In,
mander, commefa Sainteté sait dans les Brefs déjà citez,, nocent
qu'on ne st serve plus de cette aceusation vague & odieu-^li- aux
je du Janfenisme pour décrierprrjonne, à moins quil ne ^ Jp^""
soit convaincu d" avoir enfeignéde vive voix oh par écrit Bas< '
quelqu'une des Propojitions condamnées. Nous nous op-
poserons aussi sortement que nous le devons, à tous ceux qui
auront la témérité à?en renouveler la doctrine, & de
parler on décrire directement ou indirectement contre les
Consiitutions des Papes ; mais nous ne soujsrirons pas
aujji que des gens sans autorité, comme sans charité, s'in-
gèrent de juger de la soi de leurs srère s, & donnent attein-
te a leur réputation fur de levers foupçons, NOUS SA-
VONS TROP COMBIEN IL EST PREJUDICIA-
BLE A L'EGLISE DE RECEVOIR FACILE-
MENT DE MAUVAISES IMPRESSIONS CON-
TRE CEUX A QUI DIEU A DONNE' LAPIE-
1E' ET LA SCIENCE NECESSAIRE POUR
LA SERVIR.

Monseigneur nepouvoit finir plus heureusement
fonOrdonnance, que par ces dernières paroles: &
je ne faurois mieux sinir mes Remarques, qu'en le fé-
licitant d'avoir reparé en la fini/Tant, une partie du
mal , que le commencement pouvoit avoir câufé
par la fauffe & mauvaife impreffion qu'on y avott
donnée des Théologiens les plus! pieux & les plus
éclairez: & qu'en le conjurant de leur faire une en-
tière jufticc, en effaçant entièrement le foupçonin-
jufte qu'il a pû donner de leur foi & de leur sou-
million aux decifions du Saint Siège.

Un ami vient de nous faire voir une nouvelle co-
pie de l'Ordonnance de Monfeigneur l'Archevêque
de Paris, qu'il a reçue de Louvain, où Mr.Steyaert

Pre-
loading ...