Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 6
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0014
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
On n'est guère moins embarrassé quand on veut marquer au relief sa place historique
d'après son style. La façon dont sont traitées les draperies de la femme placée à l'extrême droite,
le dessin peu naturel des yeux, qui sont posés de profil, rappellent les sculptures du commencement
du Ve siècle; de même, les plis crêpés que forme la bordure des vêtements se retrouvent dans
quelques œuvres du même temps, par exemple dans le Relief des Nymphes, trouvé à Thasos.
Par contre, le bord des paupières supérieures s'étend déjà au-dessus des paupières inférieures,
particularité qui, d'après les recherches que j'ai faites, est l'indice d'une époque plus récente.
Pour le port de Phimation et la façon dont nos trois femmes s'en enveloppent la tête, on
peut comparer la figure de femme assise, sculptée sur l'un des côtés du Trône Ludovisi
(Helbig II, 886 = Antike Denkmàler, II, pi. 6 et 7).

Catalogue n° 1024 a.
loading ...